Travail

Le travail est aussi pour vous une participation à l’œuvre que Dieu créateur réalise dans le monde. Ces activités vous mettent en étroite relation avec ceux qui travaillent avec responsabilité pour vivre du fruit de leurs mains (cf. Gn 3,19), pour contribuer à l’œuvre de la création et servir l’humanité ; en particulier cela vous rend solidaires des pauvres qui ne peuvent vivre sans travailler et qui souvent, bien que travaillant, ont besoin de l’aide providentielle de leurs frères. Pour que le travail n’éteigne pas l’esprit de contemplation, comme les grands saints contemplatifs nous l’enseignent, et afin que votre vie soit pauvre en fait et en esprit, laborieuse et sobre comme vous l’impose votre profession avec le vœu solennel du conseil évangélique de pauvreté, le travail sera accompli avec dévotion et fidélité, sans se laisser conditionner par la mentalité d’efficacité et d’activisme de la culture contemporaine. Que la devise de la tradition bénédictine « ora et labora » soit pour vous encore et toujours valable, qu’elle vous enseigne à trouver un rapport équilibré entre la tension vers l’Absolu et l’engagement dans la responsabilité quotidienne, entre la quiétude de la contemplation et la diligence du service.